Prépa semi-marathon de Bordeaux : semaines 1 et 2

Cette semaine je vous parle de mes deux premières semaines de préparation au semi-marathon de Bordeaux qui ne commencent … pas très bien. Beaucoup de travail, un gros événementiel, énormément de fatigue et pour couronner le tout, je suis tombée malade. Bref, les pires conditions pour commencer la préparation du semi-marathon de Bordeaux, mon gros challenge running de l’année.

[PREPA SEMI MARATHON DE BORDEAUX]

Semaine n°1 :

Je le savais, il y  deux semaines, une grosse mais très grosse semaine m’attendais. Un événementiel du jeudi au samedi soir de prévu qui chamboulait ma semaine et la programmation de mes entraînements. Je savais déjà que je n’effectuerai pas les 3 séances de prévues. Je pensais en faire deux (une le lundi et une le dimanche) mais je suis tombée malade pendant mon événementiel et j’ai en plus accumulé beaucoup trop de fatigue, je n’ai donc pu m’entraîner qu’une seule fois, renonçant à ma deuxième séance par peur de me blesser en courant fatiguée et malade :/

Retour sur ma seule séance de la semaine.

Séance d’endurance fondamentale en aisance respiratoire :

✔50 minutes de course d’endurance fondamentale en aisance respiratoire.

–> 8,11 km en 50 minutes soit une moyenne de 9,6 km/h (–> 6.14 min/km).

Le programme Kalenji qui je suis préconisais une course de 40 minutes faciles à environ 70-75% de FCM en finissant avec 2 minutes de marche pour optimiser la récupération. Je me sentais bien et je voulais finir mon tour des quais de Bordeaux, j’ai donc choisi de pousser un peu plus. 😉

Les séances manquées :

Séance de fractionné :

20 minutes d’échauffement + 10 x 20 secondes rapides suivies de 40 secondes de récupération trottinées et 15 minutes de récup.

Séance d’endurance fondamentale en aisance respiratoire :

✔45 minutes de course d’endurance fondamentale en aisance respiratoire.

Semaine n°2 :

Deuxième semaine pas plus glorieuse car toujours malade et toujours cette p***** de fatigue qui ne passe pas même avec du repos, du sommeil et une alimentation correcte. Je crois que j’ai juste besoin de vacances et que les week-end ne suffisent plus pour me reposer.

Je n’ai donc pu effectuer qu’un entraînement cette semaine aussi … pas bien du tout !

Séance d’endurance fondamentale en aisance respiratoire :

✔1h05 de course d’endurance fondamentale en aisance respiratoire.

–> 10,20 km en 1h05 soit une moyenne de 9,3 km/h (–> 6.27 min/km).

Super séance, malgré la fatigue je me sentais très bien ! 🙂

Les séances manquées :

Séance de fractionné :

25 minutes d’échauffement10 x 30 secondes courues vite (80/85 % FCM) + 30 secondes de récupération trottinées et 15 minutes à 70/75% de FCM pour récupérer.

Séance d’endurance fondamentale en aisance respiratoire :

20 minutes courues en aisance respiratoire + 6 x 1 ligne droite de 15 secondes en courant vite + 45 secondes de récupération en marchant + 20 minutes courues en endurance fondamentale + 6 x 1 ligne droite de 15 secondes en courant vite + 45 secondes de récupération en marchant + 10 minutes  de course en mode récup’.

Bilan de ces deux premières semaines de préparation au marathon de Bordeaux :

Je ne suis pas satisfaite. Un emploi du temps beaucoup trop chargé incompatible avec l’entraînement. La fatigue me fait douter de ma capacité à gérer ces 21 km dans moins de deux mois mais le bien être pendant ma dernière séance me remet du baume au cœur et me motive encore plus ! Cette semaine les choses reviennent à la normale et je compte bien me rattraper 😉

Publicités