Je l’ai dans la peau … histoire de mon 6ème tatouage

Les tatouages et moi, c’est une grande histoire d’amour. Depuis toute petite je suis fascinée par ces marques sur le corps qui en disent long sur une vie, sur une personnalité. Et il y a maintenant 10 ans, je me suis faite tatouer pour la première fois. Une décision mûrement ou presque réfléchie à la suite de laquelle je suis ressortie avec un tribal sur l’épaule. Mon seul tatouage qui n’a pas d’histoire mais mon premier tatouage que je ne regrette pas aujourd’hui. A vrai dire, il fait tellement parti de moi que je ne le vois plus. 4 autres tatouages ont par la suite marqué ma peau (réalisés à peu près à deux ans d’intervalle) qui ont tous une symbolique pour moi. Et puis ce week-end, je me suis faite tatouer pour la sixième fois.

Petite histoire de mon tatouage.

Un tatouage pour moi, c’est un peu comme écrire son histoire sur son corps. Comme une gigantesque toile vierge que l’on remplie au grès de son expérience de vie, de ses aventures. Aujourd’hui, je suis dans une période particulière de ma vie. Je vais me marier, je viens d’acheter une maison. Que du bonheur, sauf que pour moi qui panique à l’idée de l’engagement c’est psychologiquement dur (même si je suis à 100% certaine de mon choix) et c’est le bordel dans ma tête. Comme pour toute période symbolique et importante de ma vie, le tatouage est revenu en force dans mon esprit. J’avais envie de quelque chose de féminin et de spirituel. C’est tout naturellement que je me suis tournée vers le Mandala.

Le mot Mandala vient du sanscrit et signifie le cercle, la sphère, mais aussi désigne l’entourage sacré d’une déité (divinité). Cette pratique illustre l’essence même de la création. Elle en codifie l’origine et la destination, en trace le chemin, et nous en montre l’universalité. Elle enseigne la force spirituelle mais aussi une réflexion sur le temps, les énergies, la sagesse et les chemins à emprunter pour comprendre l’invisible et l’univers. Le Mandala est aussi symbole d’unité, de totalité et de perfection.

Bref, tout ce qui me parle depuis bien longtemps déjà et que je souhaitais ancrer et encrer définitivement dans ma peau.

Une idée tatouage c’est bien, mais avoir un tatoueur c’est encore mieux

tatouage, tattoos, mandala, les gourmandises d elo, blog bordeaux, blogueuse bordeaux, blog lifestyle bordeaux

J’ai fait mes 5 derniers tatouages chez la même tatoueuse. Un talent certain, une personne très sympathique qui ont fait ma fidélité toutes ces années. Mais voilà, lors de mon dernier tatouage il y a eu un problème. La tatoueuse a ma recopié la phrase que je lui ai envoyée et une faute d’orthographe s’est incrustée dans mon tatouage (au lieu d’avoir la phrase « Once upon a time » je me suis retrouvée avec « Once open a time »). Grosse panique quand je m’en suis rendue compte car j’avais bien vérifié l’orthographe de ce que j’avais envoyé et le jour J devant le miroir, une fois le motif posé sur ma peau je ne me suis pas rendue compte de l’erreur (j’ai en effet du mal à lire à l’envers dans un miroir et comme j’étais certaine de ce que j’avais envoyé j’ai fait confiance). Heureusement, ma tatoueuse m’a proposé de m’effacer gratuitement les deux lettres qui n’étaient pas bonnes au laser et de me retatouer par dessus. Tout s’est donc bien fini avec la confiance en moins (et surtout qu’un an après elle a complétement raté le tatouage de mon copain en appuyant trop. Aujourd’hui, il a une grosse cicatrice au milieu de son tatouage et des contours pourris).

Lorsque j’ai cherché un tatoueur je savais que je ne voulais plus aller dans ce salon parce que ce faire tatouer c’est aussi une histoire de confiance avec son tatoueur. Et j’ai découvert une jeune tatoueuse sur Léognan (près de Bordeaux). En fait c’est une ancienne collègue graphiste de ma colloc’ qui débute et qui tatoue de chez elle en attendant de trouver un local. J’ai suivi ses créations sur Facebook pendant un moment et un jour elle a proposé un mandala. Une création unique qui m’a tapé dans l’oeil. Ni une, ni deux, le rendez-vous était pris pour le samedi 5 décembre.

Et je dois dire que je ne regrette absolument pas d’avoir fait confiance à cette novice du tatouage au talent plus que certain. J’ai même hâte de lui confier de prochains tatouages. Et oui, après 6 tatouages j’en ai d’autres en tête. Comme quoi, la tatouage on y revient toujours et ça devient une vraie histoire d’amour. 😉

Voici mon motif que j’ai choisi de placer sur le côté haut de ma cuisse gauche. La photo date du jour même et le tatouage devient de plus en plus beau. J’en suis ravie !

mandala, tatouage mandala, les gourmandises d elo, tatoueur bordeaux, e's tattoos, blog bordeaux, blogueur bordeaux

Pour ceux qui recherchent une super tatoueuse, il s’agit de E’s Tattoos. Allez faire un tour sur sa page Facebook et découvrez son univers. Coup de cœur assuré 😉

 

Publicités