Le vin ne connait pas la crise.

VinexpoUne étude commandée par Vinexpo vient de révéler que le secteur du vin se porte économiquement bien avec tout de même des situations locales plus difficiles.

32 milliards de bouteilles, tel est le volume de vin qui s’est vendu en cinq ans à l’échelle mondiale. Une augmentation de 2,8% par rapport au cinq années précédentes selon l’étude du cabinet anglais IWSR (The International Wine and Spirit Research) commandée par Vinexpo. Une donnée qui confirme la hausse de la consommation des vins dans le monde. Le phénomène ne devrait pas s’arrêter là puisque l’étude estime que cette consommation devrait atteindre les 34,481 milliards de bouteilles en 2016.

Répartition de la consommation des vins dans le monde :

Les vins ont le vent en poupe aux Etats-Unis puisque le pays est le premier pays consommateur devant la France, l’Italie, l’Allemagne et la Chine qui arrive à la cinquième place du classement. Une donnée qui ne devrait pas trop bouger jusqu’en 2016 selon IWSR. Une baisse de la consommation des vins est toutefois à prévoir en France (-2,91% estimés) et en Italie (4,89%). Une augmentation de la consommation se fait sentir de l’autre côté de l’Atlantique avec une hausse de 12,16% pour les Etats-Unis. Un engouement général pour le vin pour beaucoup dû à la médiatisation et à la scénarisation de la consommation dans les médias mais également dans les séries TV à l’instar de Cougar Town. En effet, Le vin est quasiment devenu un personnage à part entière et les personnages y vouent un culte assez fort voir une addiction certaine. Là où la hausse de la consommation sera la plus flagrante est en Chine avec une augmentation de 39,67% et en Russie avec une hausse de 17%.  Malgré ces tendances, les Etats-Unis devront garder la tête du classement et rester de loin le premier marché de consommation.

Nul doute, le secteur du vin a encore de belles années devant lui. Je tiens cependant à attirer votre attention sur les conditions plus difficiles des producteurs locaux dont les productions qualitatives ne sont pas assez reconnues. Cela fera l’objet de futurs articles qui vous présenteront des producteurs locaux qui méritent d’être mis en avant.

L’étude Vinexpo / The IWSR 

Depuis 2003, Vinexpo a commissionne The IWSR (The International Wine and Spirits Record) pour réaliser un rapport détaillé sur la consommation mondiale, la production, le commerce international du vin et des spiritueux et pour établir des prévisions. L’étude couvre 28 pays producteurs et 114 marchés de consommation de vin et spiritueux.
Créée en 1971, la base de données The IWSR représente la source de données la plus large, la plus précise et la plus détaillée du marché mondial des boissons alcoolisées.
En 10 ans, l’étude Vinexpo / The IWSR est devenue un référent pour les professionnels du secteur. Chaque année, la marge d’erreur très faible, constatée lors de la comparaison entre les prévisions avancées et la consommation réelle, donne toute sa valeur à ce travail unique présenté par Vinexpo.

Bisous, bisous,

Elo.

Publicités